Variole du singe et vaccination: «La problématique est la répartition des doses sur le territoire»

La flambée actuelle de la variole du singe a incité l’Organisation mondiale de la Santé à déclencher son plus haut niveau d’alerte. Entretien avec Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d’immunologie clinique et des maladies infectieuses à l’hôpital Henri-Mondor, expert à la Haute autorité de santé et auprès de l’OMS.

PUBLICITÉ

En France, depuis le 11 juillet, les personnes les plus exposées à cette maladie peuvent recevoir le vaccin et les centres de vaccination espèrent accueillir plus de monde ces prochains jours. L’Inter-LGBT évoque des « difficultés à prendre rendez-vous » pour une vaccination et s’insurge contre des « livraisons de doses insuffisantes ».

Read Previous

Emmanuel Macron au Cameroun: «Nous entrons dans une période de sérénité»

Read Next

À la Une: Emmanuel Macron au Cameroun, une visite qui suscite déjà des critiques

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.