[Politique] Arlette Framboise Doumbe Ding : ‹‹ le MRC n’est pas un restaurant ››

Pour l’analyste politique, le MRC est à l’instar de l’ANC, est un espace politique de lutte contre la mal gouvernance. Le Comité national de médiation et d’arbitrage du MRC a décidé de l’exclusion définitive des rangs du parti plusieurs militants. Notamment Alex Nguepi. La décision a été prise par le Comité national de médiation et d’arbitrage du parti composée de T’abima Johnson, Jiogue Grégoire, Oko Apolinaire, Okala Ebode et Hamadou Ben Papa. L’exclusion de ces militants est approuvée par certains sympathisants du parti. Il s’agit notamment d’Arlette Framboise Doumbe Ding. « Le MRC n’est pas un restaurant. Si vous cherchez un resto, allez au RDPC où les Basile Atangana Kouna et autres prévaricateurs de la fortune publique peuvent vous nourrir. Le MRC n’héberge pas les voleurs de la République spécialistes du farotage. », écrit-elle. Pour l’analyste politique, le MRC est à l’instar de l’ANC, est un espace politique de lutte contre la mal gouvernance. Mais aussi de lutte contre l’oppression et l’asservissement d’un peuple par un régime hostile à tout ce qui peut élever le pays vers plus de liberté, de justice et de bien être partagé. « Vous pouvez démissionner du MRC si votre intention est de vous servir et non servir le peuple. La démission n’est pas en soi une chose inédite pour un parti comme le MRC qui a une culture démocratique et qui lutte pour que les Camerounais soient des femmes et des hommes libres de leurs choix. », conseille Arlette Framboise Doumbe Ding.

Read Previous

[Politique] Aïssatou Bouba Dalil à Alex Nguepi : ‹‹ nous avons même été trop tolérants au MRC ››

Read Next

[politique] gestion de Douala,le maire dans le canton belè-belè

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.