[NOSO]les SDF appelle à un dialogue inclusif pour le retour de la paix

Le SDF et le RDPC en complicité C’est l’une des résolutions issues de la réunion du Comité régional du Littoral. La rencontre s’est tenue hier à Douala sous la présidence de l’Honorable Jean Michel Nintcheu. L’époque où le Social democratic front (Sdf) drainait du monde est désormais derrière nous. Le parti du Chairman Ni John Fru Ndi a perdu les pieds sur le terrain politique camerounais ces dernières années. Secouée par des crises internes et externes, cette formation a vu ses pouvoirs s’amenuiser. La crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en a contribué également. Pour le retour de la paix dans son fief, la réunion du Comité exécutif régional Sdf Littoral tenue hier, 07 août 2022 à Douala, invite le Nec à obliger le pouvoir de Yaoundé d’organiser une assise. Le Comité exécutif « recommande la mise en œuvre des actions et stratégies contenues dans le rapport de la commission ‘’actions politiques’’ présidée par l’Honorable Jean Michel Nintcheu et validées par le Nec du 13 mars 2021, notamment l’organisation des manifestations publiques pour contraindre le régime de Yaoundé à : organiser un dialogue national inclusif, seul gage pour un retour de la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; libérer tous les prisonniers politiques ; rendre compte de la gestion des fonds Covid-19 ainsi que la Can 2021 ». C’était l’occasion pour les membres des différentes coordinations du Littoral de rappeler que le « Social democratic front, comme son nom l’indique, reste un front de lutte pour l’avènement d’une véritable démocratie au Cameroun et non un outil de collaboration malsaine » avec le régime de Yaoundé. Lancé le 26 mai 1990 à Bamenda, le Sdf a vu ses résultats chuter au niveau du parlement, des communes et lors des élections présidentielles. Lors de l’élection présidentielle de 2018, le plénipotentiaire du parti de la balance, l’honorable Joshua Osih, a occupé le 4ème rang avec 3,35% des suffrages. Depuis lors, le parti est à la quête d’un nouveau souffle malgré les turbulences.

Read Previous

[politique] Maurice kamto rectifie le propos de René Sadi

Read Next

[Divers]Deux morts dans un accident de circulation nocturne au Noun

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.