camer-infos24.com

Foumban: la sécurité du maire Patricia Ndam Njoya préoccupe l’UDC

Les conseillers municipaux de ce parti politique interpellent les autorités administratives à assurer la sécurité de leur édile.

Les élus de l’Union démocratique du Cameroun (Udc) ont saisi la séance du vote du budget de la commune la semaine dernière pour le signifier. En réponse, « la sécurité du maire ne dépend pas du préfet que je suis mais du sous-préfet ici présent. Adressez-vous donc à lui pour la sécurité de votre maire », a répondu le premier adjoint préfectoral du Noun (Ouest), suite aux observations relevées par les sept présidents des commissions du conseil municipal.

Les conseillers ont exprimé leur incompréhension et leur frustration face à l’insécurité de leur maire dans l’exercice pourtant protégé de ses fonctions. Il faut rappeler que l’article 139 du Code générale sur les collectivités territoriales décentralisées assure pourtant la protection de l’élu local et de sa famille. Les élus ont indiqué qu’il y a quelques jours, à Njinka place à Foumban, un individu bardé d’une cohorte de jeunes gens menaçants, a fait irruption en plein jour dans ce domaine, a proféré des menaces d’assassiner le maire et s’est retiré sans être inquiété le moindre du monde.

Tout comme un élu Udc du conseil régional de l’Ouest a été récemment arrêté et jeté en prison avant d’être relâché quelques jours plus tard. Patricia Tomaïno Ndam Njoya a du reste dans son discours de circonstance, rappelé aux autorités administratives que des gens bien connus qui s’étaient attaqués frontalement à elle, en cassant au passage les vitres de sa voiture, sont toujours en liberté et vaquent tranquillement à leurs occupations.

Face à l’inaction des autorités administratives, certains conseillers se sont demandé si les pouvoirs publics n’étaient pas en train de leur demander implicitement de prendre leurs responsabilités en assumant par eux-mêmes leur sécurité. Sur ce Patricia Ndam Njoya a indiqué qu’il était hors de question d’assumer soi-même sa propre sécurité dans un cadre républicain. En mai 2021, elle tirait déjà la sonnette d’alarme sur cette situation. Mais elle ne s’est toujours pas améliorée. Ce qui ravive les tensions entre le maire et les autorités administratives.

Read Previous

Lions Indomptables: Rigobert Song sélectionne 2 joueurs locaux pour la Coupe du monde

Read Next

Simply Horse Racing

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *