[Économie]1,49 milliards de recettes collectées au premier semestre 2022 à la mairie de Douala 1er

Le budget 2022 de cette municipalité est par ailleurs passé de 3,34 milliards de FCFA à 3,88 milliards de FCFA, après incorporation de la Dotation générale de fonctionnement allouée par la Communauté urbaine de Douala. La double session ordinaire du conseil de la Commune d’Arrondissement de Douala 1er (CAD 1er) consacrée à l’évaluation du budget communal au 31 juillet 2022, et au débat d’orientation budgétaire s’est tenue ce 10 août 2022, sous la présidence de Jean Jacques Lengue Malapa, le Maire de Douala 1er. À mi-parcours, le budget 2022, affiche pour des prévisions d’environ 3,34 milliards de FCFA, des recettes évaluées à un montant de 1,49 milliards de FCFA. Soit un taux de recouvrement de 41,72%. En baisse de 10, 22% par rapport aux recettes collectées à la même période de l’exercice 2021 (51,94%). D’après Jean Jacques Lengue Malapa, cette régression se justifie par «les conflits de compétences avec la Communauté urbaine de Douala, l’évasion fiscale vers l’Arrondissement de Douala 2ème, l’incivisme des contribuables, la mauvaise gestion des paiements en ligne etc…..». Concernant les dépenses, pour des prévisions inutiles de 2,06 milliards de FCFA, un taux d’engagement de 63,14% au 31 juillet 2022. Soit une hausse de 7,3%, par rapport à la même période de l’exercice écoulé qui indiquait un taux d’engagement évalué à 55,84%. Par ailleurs, suite à l’incorporation d’une enveloppe de 455,08 millions de FCFA au titre de la Dotation générale de fonctionnement (DGF), versée par la Communauté urbaine de Douala, le budget de la CAD 1er a connu une restructuration. Il a été porté à hauteur de 3,88 milliards de FCFA. Dans sa répartition, un montant 179,78 millions de FCFA de cette cagnotte a été affectée au fonctionnement de la Mairie (60% de la DGF), et 119,85 millions de FCFA reversés à son budget d’investissement (40% de la DGF). Malgré cette chute de ses recettes, la CAD 1er envisage « redresser le tir afin d’atteindre un taux d’exécution de 90%», espère le Chef de l’exécutif. Jean Jacques Lengue Malapa espère par ailleurs engager ou boucler plusieurs projets au profit des populations de sa circonscription. Il s’agit de la construction de l’embarcadère/débarcadère de Bonamouang, d’une médiathèque (R+5) à Deido, ou la construction de la galerie marchande de Koumassi etc….

Read Previous

[politique]le conseil national de la jeunesse remercie Paul Biya à Limbé

Read Next

[Économie]les recettes fiscales augmentent de plus de 3 milliards de FCFA dans le sud-ouest

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.