CAN-2021 : La CAF vers l’éventualité d’un report

Catégorique il y a quelques semaines quant au maintien de la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2021) au Cameroun, à ses dates initiales (janvier et février 2021), Ahmad Ahmad, le patron malgache de la Confédération africaine de football (CAF) et l’instance qu’il dirige envisagent sérieusement l’hypothèse d’un report en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19) qui sévit toujours.

Un report de la CAN Cameroun-2021 évoqué, à ce titre, par le nouveau secrétaire général de l’instance africaine, le Marocain Abdelmounaïm Bah, qui serait inévitable en cas de nouveau report des prochaines journées des éliminatoires (3e et 4e journées) et que les matchs de la phase éliminatoire ne s’achèveraient pas en novembre prochain. «On a déjà arrêté les dates de la CAN-2021.

Si on termine les éliminatoires entre septembre et novembre, la phase finale se déroulera comme prévu entre janvier et février de l’année prochaine. Mais si la crise sanitaire venait à persister jusqu’à la fin de cette année et qu’on ne serait pas en mesure d’achever les éliminatoires d’ici le mois de novembre, il est certain qu’on n’aura pas d’autre alternative que de reporter, non seulement la CAN-2021 mais toutes les compétitions prévues», a déclaré le responsable marocain lors d’une interview à la chaîne satellitaire égyptienne Time Sports 2. Et de préciser toutefois que «tout est désormais lié à la situation sanitaire avec la pandémie de coronavirus.

Et personne ne peux s’avancer ou prévoir l’évolution de cette pandémie dans les prochains mois. Donc pour le moment, la CAN-2021 au Cameroun est maintenue à ses dates initiales». Un report donc de la CAN-2021 est désormais envisageable par la CAF, ce qui n’était pas le cas il y a quelques semaines pour Ahmad Ahmad qui était pourtant catégorique.

Pour l’heure, les prochaines journées (3e et 4e journées) des éliminatoires de la CAN-2021 sont programmées pour le mois de septembre prochain, toujours sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire. Elles se poursuivront en octobre et s’achèveront en novembre, soit deux mois avant le coup d’envoi de la phase finale. Des éliminatoires (3e et 4e journées) qui ont connu, pour rappel un report à deux reprises. Devant se tenir d’abord au mois de mars, elles ont été ajournées à juin, avant de subir un nouveau report sur décision de la FIFA, qui a décrété l’impossibilité de reprendre les compétitions internationales durant le mois de juin.

LA CAN DéSORMAIS EN JUIN ET JUILLET

Sur un autre registre, le secrétaire général de la CAF met fin au débat concernant les dates de déroulement des prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des nations, qui se joueront désormais en été (juin-juillet), comme c’était le cas lors de la dernière édition disputée en 2019 en terre egyptienne. Intervenant toujours sur la chaîne satellitaire egyptienne, le responsable marocain a indiqué qu’après l’édition de 2021 programmée l’hiver au Cameroun, toutes les CAN se disputeront l’été.

«La vision de la CAF est claire, c’est-à-dire la CAN aura lieu l’été. Disputer la prochaine édition l’hiver au Cameroun est une exception et la CAN est censée revenir à l’été après l’édition de 2021», a affirmé Abdelmounaïm Bah, en précisant le caractère exceptionnel de ce changement intervenu «sur demande du Cameroun et en accord avec la CAF que la CAN-2021 a été avancée à janvier, en raison des conditions météorologiques et les fortes pluies entre juin et juillet», notera le Marocain, intronisé le 3 mars dernier comme secrétaire général de l’instance africaine.

Read Previous

Paul Atanga Nji: Enquête pour blanchiment d’argent contre Cameroon-Survival

Read Next

Et si Pogba avait signé à Lyon

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.