Cameroun : interminable bras de fer entre Samuel Eto’o et Le Coq sportif

Alors que la Fédération camerounaise de football a rompu son contrat avec Le Coq Sportif au profit d’un autre équipementier, des photos de maillots dessinés par la société française en vue de la Coupe du Monde au Qatar qui se tiendra à la fin de l’année créent la confusion.

Le spectacle continue, et il ne semble pas près de s’arrêter rapidement. Entre la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et l’équipementier Le Coq Sportif, le torchon brûle depuis que l’instance a décidé en juin dernier, de manière unilatérale, de mettre un terme au contrat qui la liait jusqu’en 2023 avec la société française. Celle-ci a publiquement exprimé sa surprise, assurant avoir tenu tous ses engagements.

« La Fecafoot avait validé les maillots développés par Le Coq Sportif pour la Coupe du Monde au Qatar qui se tient à la fin de l’année, et ces équipements avaient été homologués par la FIFA », s’était même empressé d’expliquer Marc-Henri Beausire, le président du Coq Sportif. La Fecafoot, visiblement contrariée, avait sèchement répondu, en assurant que Le Coq sportif n’avait pas respecté les termes du contrat signé en 2019 par Seidou Mbombo Njoya, le prédécesseur de Samuel Eto’o à la tête de l’instance.

Read Previous

La reine est morte, vive Paul Biya !

Read Next

9 от най -добрите часовници за наблюдение на сърдечната честота от 2022

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.