Cameroun – Industrie brassicole: Les Brasseries du Cameroun renoncent à une augmentation des prix de la bière

La Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, leader du marché brassicole camerounais a décidé de laisser tomber l’idée de réforme des prix des boissons gazeuses, et l’a fait savoir au gouvernement le mercredi 27 juillet 2022.

Il n’y aura pas d’augmentation des prix de la bière au Cameroun. Le ministère du Commerce l’a assuré au terme d’une audience le mercredi 27 juillet 2022 avec Michel Palu, président délégué du Groupe Castel, et par ailleurs président du conseil d’administration de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC).  

Le Groupe Castel« conscient de la pertinence de la politique mise en œuvre par le Gouvernement en matière de lutte contre la vie chère et la maîtrise de l’inflation, a pris la décision citoyenne, en dépit d’un contexte international défavorable, caractérisé par le renchérissement des cours des matières premières et l’envolée des taux du transport maritime, d’accompagner le Gouvernement en renonçant à l’augmentation initialement projetée  du prix de la bière. Il est ainsi entendu que le prix de la bière reste inchangé au Cameroun, en dépit de l’implosion des coûts de facteurs à l’international », indique le ministère dans une note d’information.

La SABC est plus que jamais le leader incontesté de l’industrie brassicole camerounais, après l’opération de rachat, courant de ce mois de juillet, de Guinness Cameroon, filiale de Diageo. Elle est détentrice des parts de marchés évaluées à 74%, et Guinness Cameroon de 15%. Le groupe français a également rassuré le gouvernement de la gestion des actifs de Guinness, en maintenant les emplois, et avec l’ambition d’investir massivement pour créer des sites d’embouteillage de la bière Guinness sur l’ensemble de l’étendue du territoire national. Ceci dans le but de maintenir à flots ces emplois, et d’uniformiser les prix des bières dont elle assurera désormais l’embouteillage.

Read Previous

Cameroun – Avis: Le patron du PURS, Serge Espoir Matomba, critique la plateforme pour la réforme du code électoral et s’oppose à l’idée d’une candidature unique de l’opposition

Read Next

Cameroun: La petite mine d’or de Mborguene va mettre fin à «l’or maudit de Bétaré-Oya», dans la Region de l’Est

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.