Cameroun – Education : menacent par les enseignants du Supérieur d’entrer en grève, en solidarité à leurs collègues victimes de représailles

Le Syndicat national des enseignants du supérieur (Synes) l’a fait savoir à travers un communiqué rendu public ce lundi 7 mars 2022.

Le collectif « On a trop supporté », essentiellement composé d’enseignants du primaire et de ceux du secondaire, vent debout contre les conditions exécrables d’exercice de leur métier au Cameroun, a un soutien de poids au sein de la corporation. Ce sont les enseignants du Supérieur, à travers le Syndicat nationale des Enseignants du Supérieur (Synes), l’un des mouvements les plus redoutables du domaine de l’Education. 

Ceux-ci menacent en effet de rejoindre les rangs de la grève menée depuis quelques jours par leurs cadets, et l’ont fait savoir dans un communiqué de presse rendu public ce lundi 7 mars 2022. « Le Synes constate qu’au lieu de prêter une oreille attentive aux revendications légitimes du Collectif ‘OTS’, en leur proposant des réponses concrètes satisfaisantes, quelques responsables scolaires et autorités administratives zélés se permettent de menacer les enseignants grévistes pacifiques, au mépris des franchises dont bénéficient les campus scolaires et universitaires », déplorent les enseignants du supérieur. Par conséquent, ajoute le communiqué, « le Synes prévient la communauté nationale et internationale de ce qu’il n’hésitera pas à appeler les enseignants du Supérieur à se joindre instamment au mouvement de colère de leurs pairs du primaire et du secondaire au cas où des représailles établies seraient exercées sur des enseignants grévistes ».

Read Previous

VOICI UN AUTRE ENSEIGNANT QUI A PASSÉ 37 ANS SANS SALAIRE

Read Next

Maurice Kamto le Président du MRC Cameroun a levé sa suspension à travers une décision signée du 07 mars 2022, après que celui-ci avait été accuse de détournements de deniers dans le cadre de la gestion du fonds Covid-19 initié par ce parti politique.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.