Cameroun : Comment le Minhdu Ketcha Courtès arnaque ?

Impossible n’est pas Camerounais ! C’est une affaire rocambolesque qui défraie la chronique de ce début de semaine. Au moment où les paisibles Camerounais attendent la venue du Président Français Emmanuel Macron sur leur sol, l’information vient brouiller les esprits. Mais qui se fait ou font donc passer pour madame la Ministre Célestine Ketcha Courtès pour arnaquer les citoyens ? Difficile à dire sans le résultat des enquêtes engagées pour traquer les faussaires en question. L’alerte a été donnée par certaines victimes qui ont compris le stratagème. Mise au courant, la réaction du Minhdu n’a pas tardé. « … Madame le Ministre décline formellement toute responsabilité vis à vis de ces actes et demande à tous ses contacts de ne pas répondre favorablement à ces cybercriminels, qui devront répondre de leurs actes, conformément aux lois et règlements de la République…», a fait savoir le ministre au public. Cette nouvelle affaire n’est pas un cas isolé dans notre pays.

 

De nombreuses personnalités de la république ont vu leurs identités usurper par des malfrats pour soutirer les biens de leurs contacts. Pour l’heure difficile de dire qui est les instigateurs de cette fausse manœuvre. Les éléments de nos forces de sécurité sont déjà sur leurs traces. C’est qu’une affaire de jours pour que les masques tombent.

Lire le communiqué intégral

Madame le ministre de l’habitat et du développement urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtès, porte à la connaissance du grand public que des individus véreux, mal intentionné, ont réussis extraordinairement, on ne sait quels moyens technologiques, à dupliquer ses numéros de téléphone, ce jour même, 25 juillet 2022, et l’utilise actuellement pour arnaquer tous ses contacts, en demandant des transferts d’argent électroniques.

Madame le Ministre décline formellement toute responsabilité vis à vis de ces actes et demande à tous ses contacts de ne pas répondre favorablement à ces cybercriminels, qui devront répondre de leurs actes, conformément aux lois et règlements de la République. Les services compétents sont déjà à pied d’œuvre pour traquer ces hors-la-loi.

Le cabinet du MINHDU

Read Previous

Emmanuel Macron au Cameroun: une visite pour relancer les liens économiques entre les deux pays

Read Next

Antivirus Review – What to Look For within an Antivirus System

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.