À la Une: l’Europe à la recherche de gaz

Un ouvrier vérifie la pression sur une station de compression de gaz à Boyarka, près de

PUBLICITÉ

« L’Europe cherche la bonbonne formule », titre Libération. Avec quel gaz l’Europe se chauffera-t-elle cet hiver ? Avec du combustible russe qui finance l’invasion de l’Ukraine et dont le flux peut être coupé du jour au lendemain ? Avec du gaz qatari, azéri ou algérien qui consolide des gouvernements autoritaires ? « L’Europe a plein de nouveaux amis, fait remarquer LibéDu jour au lendemain, des chefs d’État tenus soigneusement à distance en raison de leur mépris pour les droits de l’homme ou de leurs petits arrangements avec la corruption sont devenus les plus chers amis des pays occidentaux. »

Le président américain, Joe Biden, est ce mois-ci quasi tombé dans les bras du prince héritier saoudien MBS, pendant que l’Italien Mario Draghi – juste avant sa démission – était reçu en grande pompe dans une Algérie plus verrouillée que jamais par le président Tebboune, et qu’Emmanuel Macron recevait à l’Élysée son « frère », le président des Émirats arabes unis. MBS serait possiblement reçu demain à Paris. « Enfin n’allez surtout pas croire qu’ils ont changé de doctrine politique, cela s’appelle juste de la realpolitik », conclut Libération.

Le gaz russe, une arme stratégique dans la guerre de Vladimir Poutine

« En quelques semaines, le président russe a réussi à renverser le rapport de force sur la question du gaz face aux Européens, en plein conflit avec l’Ukraine », analyse Le Figaro. Après dix jours de coupure, la réouverture du gazoduc Nord Stream 1 jeudi dernier, n’est qu’un répit pour les Européens. Ils doivent désormais vivre avec une épée de Damoclès qui peut s’abattre sur eux à tout moment, y compris au cœur de l’hiver prochain.

À la recherche d’énergie d’un côté, faire des économies d’énergie de l’autre. L’éditorialiste de Charlie Hebdo se moque du gouvernement français pour réduire nos émissions de CO2, et lance l’opération sobriété. Les magasins climatisés qui laissent ouvertes leurs portes seront verbalisés et les enseignes lumineuses devront scintiller moins longtemps. Absurdité, car c’est au même moment qu’apparaissent partout à travers le pays des écrans publicitaires lumineux qui émettent autant de chaleur qu’un radiateur électrique. « On écope à la petite cuillère d’un côté et on continue d’ouvrir les vannes de l’autre », conclut l’éditorialiste de Charlie Hebdo.

Au Cameroun, Emmanuel Macron ouvre un nouveau chantier mémoriel

Le chef de l’État a proposé de créer une commission d’historiens pour, dit-il, « faire la lumière » sur la période de la colonisation, et plus précisément sur l’attitude des autorités françaises pendant la colonisation au Cameroun et après l’indépendance formelle du pays, en 1960. Emmanuel Macron promet l’ouverture « en totalité » des archives françaises, diplomatiques comme militaires. « L’initiative constitue la principale nouveauté de sa visite au Cameroun », note Le Monde.

Les fascistes aux portes du pouvoir en Italie, selon L’Humanité

Reportage en Italie, à Pistoia, jadis place forte de la gauche, où Frères d’Italie, le parti d’extrême droite, a conquis le pouvoir dans cette petite commune de Toscane. Haut lieu de la résistance à Mussolini et aux nazis, fief communiste pendant des décennies et laboratoire des politiques parmi les plus progressistes d’Italie, notamment sur l’éducation et la petite enfance, Pistoia a, dès le premier tour en juin, réélu Alessandro Tomasi, avec 51% des voix à la tête de cette ville. « Une énigme ? Hélas, non ! », s’exclame L’Humanité. Pistoia comme un exemple de la réussite de l’extrême droite, pour marquer des points lors des législatives de septembre en Italie.

L’heure de vérité pour les Bleues

« Alors que les matches France-Allemagne ont souvent été mythiques chez les garçons, rappelle L’Équipe, le choc ce soir en demi-finales de l’Euro doit permettre à l’équipe de France féminine d’écrire sa propre légende en atteignant, on croise les doigts, pour la première fois la finale d’une grande compétition. » Coup d’envoi à 19h.

Read Previous

À la Une: la demande de pardon de Blaise Compaoré à la famille de Thomas Sankara

Read Next

Au Cameroun, Emmanuel Macron et Paul Biya évoquent l’influence russe en Afrique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.